Home / Nouveautés / REA, vol. 51(1) – Le rapatriement et ses multiples dimensions relationnelles

REA, vol. 51(1) – Le rapatriement et ses multiples dimensions relationnelles

Le premier numéro de Revue d’études autochtones (anciennement publié sous le nom de Recherches amérindiennes au Québec) est maintenant disponible. Le numéro porte une partie des multiples voix qui prennent position dans le cadre du rapatriement, à travers des contextes communautaires, institutionnels et nationaux différents, tant dans la nature de ce qui est au cœur des processus de rapatriement – qu’il s’agisse de collections d’objets, d’œuvres d’art ou même de ressources phytogénétiques – que dans la diversité des approches muséologiques, anthropologiques, archéologiques, artistiques ou juridiques.

Les articles illustrent, d’une part, des réseaux relationnels (relations aux objets, aux ancêtres, aux savoirs et aux territoires) qui orientent les démarches de rapatriement. Comment sont-ils mobilisés et quels sont leurs effets, notamment sur le renouvellement et la négociation des significations attribuées aux collections ?

D’autre part, les contributions analysent la manière dont les objets et les savoirs médiatisent et (re)valorisent certaines relations au sein même des communautés, notamment dans une perspective intergénérationnelle. Quel est le rôle des aînées et des jeunes dans les processus de documentation et de transmission des savoirs issus des processus de rapatriement ? Comment les connaissances restituées et produites sont-elles réinvesties ?

Capsule vidéo présentant le numéro

Pour en savoir davantage…