Home / Comptes rendus de livres

Comptes rendus de livres

Conseils et directives pour les comptes rendus

Les maisons d’édition ou les auteurs nous font régulièrement parvenir des livres pour des recensions. La publication de comptes rendus d’ouvrages est l’une des composantes vitales d’une revue savante et ceux-ci devraient généralement présenter une évaluation critique et constructive du contenu.

Dans cette perspective, nous privilégions des comptes rendus qui témoignent de la teneur générale de l’ouvrage (individuel ou collectif), de son cadre théorique, de la qualité de la méthodologie et de l’écriture. Il est également important de souligner les principales contributions et interprétations de l’ouvrage. Dans le cadre d’un ouvrage collectif, il est préférable de synthétiser la ligne générale de l’ouvrage et, au besoin, d’analyser plus en profondeur quelques chapitres.

Votre compte rendu devrait avoir une longueur d’au plus 1500 mots alors qu’une note critique ne devrait pas dépasser 3200 mots. Nous espérons le recevoir au plus tard trois mois après que l’ouvrage vous sera parvenu.

Le fait que nous vous confions un ouvrage pour obtenir une recension ne garantit pas nécessairement sa publication. La rédaction se réserve le droit de refuser un compte rendu mais nous serons ravis de le publier si celui-ci répond aux normes et aux critères mentionnés ci-dessus. Dans le but de favoriser une plus grande diffusion des comptes rendus, ceux-ci seront désormais publiés dans la version papier ainsi que dans la version numérique (XML et PDF) de la revue sur Érudit.

Pour faire une demande de compte rendu, veuillez contacter la personne responsable des comptes rendus : Leila Inksetter (inksetter.leila@uqam.ca).

 


Livres disponibles pour les comptes rendus

(Dernière mise à jour : 9 août 2018) – CINQ nouveaux titres (en caractères gras)

  • BOUCHARD, Serge, et Marie-Christine LÉVESQUE, 2017 : Le Peuple rieur : hommage à mes amis innus. Lux Éditeur, Montréal, 320 p.
  • DÉLÉAGE, Pierre, 2017 : La Folie arctique. Zones sensibles, Bruxelles, 126 p.
  • DOYON, Sabrina, et Catherine SABINOT (dir.), 2015 : Anthropologie des espaces côtiers et de la conservation environnementale : pêche, sel et flamants roses dans les Réserves de biosphère yucatèques au Mexique. Presses de l’Université Laval, Québec, 318 p.
  • DREYFUS-GAMELON, Simone, et Patrick KULESZA, 2015 : Les Indiens d’Amazonie face au développement prédateur : nouveaux projets d’exploitation et menaces sur les droits humains. Groupe international de travail pour les peuples autochtones (GITPA), L’Harmattan, Sèvres, 358 p.
  • DRURY, Bob, et Tom CLAVIN, 2015 : Sur la terre des Sioux : Red Cloud, une légende américaine. Coll. « Terre Indienne », Albin Michel, Paris, 448 p.
  • EGAN, Timothy, 2015 : L’attrapeur d’ombres : la vie épique d’Edward S. Curtis. Albin Michel, Paris, 448 p.
  • FERGUS, Jim, 2016 : La vengeance des mères. Le cherche midi, Paris, 389 p.
  • GIRARD, Camil, et Carl BRISSON, 2018 : Reconnaissance et exclusion des peuples autochtones au Québec : du traité d’Alliance de 1603 à nos jours. Presses de l’Université Laval, Québec, 266 p.
  • HOGUE, Michel, 2015 : Metis and the Medecine Line: Creating a Border and Dividing a People. University of Regina Press, Regina, 352 p.
  • LÓPEZ CABALLERO, Paula, et Christophe GIUDICELLI (dir.), 2016 : Régimes nationaux d’altérité : États-Nations et altérités autochtones en Amérique latine, 1810-1950. Collections « Des Amériques », Presses universitaires de Rennes, Rennes, Cedex, 248 p.
  • McIVOR, Bruce, 2018 : First Peoples Law: Essays on Canadian Law and Decolonization. First Peoples Law Corporation, Vancouver.
  • MORIN, René, 2017 : La construction du droit des autochtones par la Cour suprême du Canada. Septentrion, Québec, 260 p.
  • MOUTOT, Michel, 2015 : Ciel d’acier. Arléa, Paris, 442 p.
  • OBIZAAN STAPLES, Lee, et Chato OMBISHKEBINES GONZALEZ, 2015 : Aanjikiing / Changing Worlds: An Anishhinaabe Traditional Funeral. Memoir 22, Algonquian and Iroquoian Linguistics, Winnipeg, 174 p.
  • OLIVIERI-GODET, Rita, 2015 : L’altérité amérindienne dans la fiction contemporaine des Amériques : Brésil, Argentine, Québec. Presses de l’Université Laval, Québec, 248 p.
  • SAUL, John, 2015 : Le grand retour. Boréal, Montréal, 336 p.